Tradition Orale poétique audioblog

La tradition orale est fondamentale dans toute culture et c’est une des raisons pour laquelle j’ai choisi le métier d’actrice et de lectrice.  Mon père s’enregistrait quand j’étais gamine pour me raconter des histoires. Le confinement m’a permis de confirmer ce choix de dire et redire à l’infini grâce aux pouvoir de la radio, du podcast, d’internet, bref de l’enregistrement !

Mon choix de lecture, du dire poétique, pourra se faire à partir de mes propres textes, mais aussi de textes de grands auteurs classiques et contemporains.

Illustrations des Poèmes : Xabier Moingeon – https://xabiermoingeon.wordpress.com 

Tradition Orale poétique est également disponible sur le site d’Arte Radio : https://audioblog.arteradio.com/blog/143825/tradition-orale-poetique#

POÉSIES #SECTIONS, EXTRAITS

Quia Frater poética, épuisement

Le corps lâche
Entraine sa ronde de débâcles
Fustige le monde d'un après-soi
Tisse sa toile de chair sans attache

Ton venin court à la surface
Déploie ses filaments
Dans ma tête qui ne dit 
Ni ne bouge plus

Lourde maintenue
Par le fil du temps en verticalité
Il ne sait plus où je suis (...)
Player : QFP, épuisement

Frater Mater amers

Corps univers frater mater galères
Unité unifiée humectée
D'amertume et de sang
La langue d'efforts se rompt 
En pièces détachées se confond 
La tête regarde derrière devant
Rit à s'en déployer
En prières disparues dissolution (...)
Player ; Frater Mater amers

Mirage

Je suspends ni ne sais
L'amour frater 
Un monastère toute une vie
Ce n'est pas de rien dont il s'agit
C'est un imbroglio de fils rouges au-dessus de la tête
Un vide qui s'écrit de tempêtes

Le verbe désobéit
L'encre de blessures s'assèche
Le papier se déchire et pâlit
Puis tout le mur se fige et durcit 
C'est la révolution à palabres (...)
Player : Mirage

Cavité Mouvante

Ventre troué 
Ventre galopé
Galopant
Ventre constellé
Ventre morcelé
Ventre de pépites
Morcelant
Mes paupières
Dissolvant
Irritent
Mon cœur

Organe à trous(...)
Player : Cavité Mouvante

Au-Dessus

Te souviens-tu 
Ce regard qui se dresse et voit
Le paysage qui se consume
Derrière la pâle volute blanche 
Et le miroir du ciel musclé et tendu
(...)
Player : Au-Dessus

En Dessous

La sensation du corps qui flotte
La frontière épaisse sur le visage
Comme une marque qui le contamine
L'apesanteur des membres
Livre une paume tournée vers le soleil
Un pétillement dans les yeux (...)
Player : En Dessous

L’Étrange repos

Sur sa joue fond son iris brûlé 
Et s'envole comme une écaille dorée 
Une bulle d'oubli avec véhémence
Vient écouter le silence
Dans le creux de son ventre épais
Dureté de son insomnie
Elle s'élève dans un vertige
Un goût acre de blé (...)

Player : L’Étrange repos

Insomnie Mêlée de cris

La pierre froide des sables mouvants
Ultime déviation d'un chemin 
Guide la main tendue 
Vers ton regard d'aide en suspens
Qui répand le feu sur ta langue 
Dans les entrailles 
Un léger tremblement(...) 
Player : Insomnie Mêlée

In-Terre-rieur

Sur moi, sur la peau de ce corps qui m'appartient, je perçois les vibrations enchainées de ton ré. Il pénètre dans ce vaste monde oublié. Il m'assoit au bord du précipice et m'ordonne d'y plonger la tête. Suis je reliée ? Suis je en corps attachée à ce chemin luminescent teinté de rouge ? Vais-je tomber ou me relever ? La peur broie mes entrailles, elle boit la saveur brute du mensonge que je me créé. Quand vais-je dire la vérité ? (...)
Player : In-Terre-rieur

Éveil Torpeur

L'éveil fut secoué de torpeur
Sans être néfaste, l'aspect des mâchoires 
Deux torpilles hallucinatoires
Ouvraient sur les filaments pourpres 
La nébuleuse endormie

Là-haut dans le vortex des jardins
S'étiraient en rêves volés
Les tombeaux des ancêtres incarnés
Dans une convulsion de satin
Magnificences arborées pour clore ce chemin (...)
Player : Éveil Torpeur

Il Pleut sur mes nuits

Nuit de pluies dans l'obsolescence du labeur
Une fatigue ample décrypte mes deux pleurs
Vent doux de printemps sous l'écorce des paupières
Tremble les chants d'oiseaux, les chants stridents des pierres

Celui qui boit sur le cil de notre vieillesse
L'amour échappé des eaux sans nulle liesse
(...)
Player : Il Pleut

J’Ai rêvé

J'ai rêvé de la maison d'enfance 
Reliée par les fils électriques luminosité chargée
Il n'y avait pas les mots pour butter ni se cogner
Et revenir en images brutes sans fin bouclées
Les échos qui font mal qui réveillent 
sans avoir pu quitter leur sommeil 

Il y avait juste le rêve de l'enfance 
(...)
Player : J’Ai rêvé

Insomnies

Lourde fatigue du renoncement
Comme Oblomov en ses appartements
Guide mon corps jusques en son tourment
Voyage le rêve et l'apaisement

Tour à tour l'ange au visage voilé
Et l'hybride monstrueuse affamée
De mon ventre les entrailles trouées
Hurlent la douleur belle exacerbée

Je veux mon sommeil noir transi et beau (...)
Player : Insomnies

Somnolence

La nuit fouille les pulsions statiques incroyables et profondes dans un trouble avide
Comme les vallées bleues de l'inconscient dans lesquelles on visite encore les visages suspendus de Mexico
Les battements sanguins peignent le grillage d'acier des ventres à terre dans un courage de feu
Ils fuient fatigués les nuits en double fond
(...)
Player : Somnolence

Fatigue Lumineuse

L’estomac ligoté à des ficelles de hamac
Un suspens de membres lourds
Comme une somnolence écrasante 

Le sang court dans les vaisseaux
Le sang transite
jusqu’au cœur 
Une secousse de volcan 

Et ça tire dans le bas-ventre, ça aspire jusqu’à son lit 
Ça circule, ça bouge, ça émulsionne, ça bouillonne, ça crampe, ça vibre et ça respire(...)
Player : Fatigue

Le Visiteur de l’ombre

Le fauteuil de ma souffrance dans lequel elle me dépeint
Etire à l'agonie l'ombre qui s'est jetée sur moi
Une folie ! 
Un secret mensonger qui s'échappe de la tête
Et tournoie dans les airs pour nous faire changer d'avis
Une tendance, une danse entre deux aveux 
La course insondable de l'âme contre elle-même dans son reflet
Frappe la glace des Insomnies(...)
Player Le Visiteur

Prière

Capsule salvatrice tête recroquevillée
La respiration ample me fait glisser 
Vers un second soleil
Dans mon temple aux odeurs de Thym

Le savon latent des pierres échevelées
Effleure ta peau nacrée
Et s'ouvre comme le parchemin
Du rêve que j'ai fait (...)
Player : Prière

Carences

Dans les affres de l'alcool plongée
Madame Lune me visite
Les mots intelligibles oubliés
S'écorchent et s'agitent

Excavés ils sont extraits
Des méandres de mes pensées 
Ils ne dorment plus
Tremblent et buttent contre les murs

La même matrice cérébrale en proie à la carence 
Du repos (...)
Player : Carences

Quintils du désir amoureux

De son gant d’air
Ta peau
Exploite les infinités de ma chair
Elle explore en frissonnant
L’essaim de sa moitié

Je voulais en t’aimant
T’offrir la même douceur
Le même parfum
Je te chéris à l'absolu
Sans boniment authentique

Je suis partout à la fois (...)
Player : Quintils

Comédienne